<< Revenir au sponsoring

Cummins France partenaire de TARA EXPEDITIONS

 

  

INITIATIVE FRANÇAISE À BUT NON LUCRATIF, TARA EXPÉDITIONS AGIT DEPUIS 2003 EN FAVEUR DE L’ENVIRONNEMENT ET DE LA RECHERCHE GRÂCE À UN BATEAU MYTHIQUE : TARA, TAILLÉ POUR LES CONDITIONS EXTRÊMES.

 
Ce projet est né de la passion de l’Océan, d’une vision humaniste, originale et engagée de ses créateurs, agnès b et Etienne Bourgois. Il est dirigé par Romain Troublé.
 
Les missions de Tara Expéditions se déclinent en trois programmes :
– Océan et Homme
– Océan et Biodiversité
– Océan et Climat
 
Depuis 12 ans, Tara n’a cessé de travailler. La goélette a parcouru 320 000 kilomètres sur tous les océans et réalisé 10 expéditions pour étudier et comprendre l’impact des changements climatiques et de la crise écologique sur l’Océan, avec des résultats concrets.
Tara Expéditions agit aussi quotidiennement pour renforcer la conscience environnementale du grand public et des jeunes, et fort de son statut consultatif à l’ONU, développe un plaidoyer afin de mobiliser la société et inciter les décideurs à avancer concrètement vers les solutions dont nous tous avons besoin pour la planète.
 
Pour en savoir + : http://oceans.taraexpeditions.org/
 
 

Cummins France et Tara :

 
A l’approche du départ de Tara PACIFIC, Tara Expéditions entame une collaboration avec Cummins France, qui équipera la goélette de deux pièces maitresses : deux moteurs QSM11. Ces deux moteurs rejoindrons trois groupes électrogènes de bord Onan (2×17,5kW et 40kW) déjà présents sur le bateau.
 
Doté d’une véritable expertise en applications marines et installations combinées, Cummins est un distributeur de moteurs, groupes électrogènes et pièces détachées qui maintient son avance en matière de nouvelles solutions technologiques et environnementales. 
 
En effet, Cummins France s’engage à mettre son savoir-faire au profit du développement durable en proposant une gamme de produits de haute technologie dont les taux d’émissions ont été reconnus comme étant les plus faibles et conformes aux normes mondiales de qualité de l’air. Cette technologie de pointe s’accompagne d’une politique d’entreprise orientée vers le respect de l’environnement via la réduction et la valorisation des déchets garanties par un certificat ISO 14001. 
 
L’installation des deux moteurs sera effectuée le 15 avril 2016, durant les derniers jours de la mise à sec de Tara, marquant la touche finale du chantier pour pouvoir repartir en mer après 4 mois passé hors de l’eau.